Comment devenir optimiste dans la vie

Devenir optimiste dans la vie

Le fait d’être pessimiste dans sa vie nous empêche d’y voir les bons côtés , c’est un des pièges de la vie dans lequel de nombreuses personnes tombent. Cela vous empêche de vivre votre vie a son plein potentiel et vous avez même l’impression de passer à côté de votre vie.

Je comprends exactement votre point de vue et connais les conséquences de cet état d’esprit car je l’étais moi aussi . Durant des années, j’ai vécu ma vie en voyant toujours le côté vide du verre plutôt que le côté plein. J’avais l’impression que tout ce qui arriver dans ma vie était des choses négatives , comme ci j’attiré les mauvaises nouvelles . Avec le temps, j’ai compris qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise chose qui arrive dans la vie, il y a juste des choses qui arrivent. Ce qui détermine si une action est bonne ou mauvaise c’est notre point de vue et notre mentalité, rien d’autre . 

2 écoles de la vie

Optimiste vs pessimiste

Dans la vie, il y a 2 types de personnalité bien distinct face a un souci ou un problème, les optimistes et les pessimistes.

 

Optimiste : ceux qui prennent les choses du bon coté et trouve toujours du positif dans ce qui leur arrive d’une manière générale.

Pessimiste : ceux qui ont tendance à broyer du noir et à voir que le négatif d’une situation. Ils sont incapables de relativiser ou prendre du recul lorsque une difficulté ou obstacle de la vie pointe le bout de son nez.

1 situation, 2 états d'esprit différents

Il est étonnant de constater que 2 être humains, qui, au premier abord semble identique puissent avoir 2 réaction totalement différente face a une seule et même situation. Pour illustrer ces propos prenons un exemple concret, cela vous parlera mieux.

Tom et Mark viennent tous les 2 de perdre leur travaille respectif suite à la crise qui sévit. Ils sont confronté a la même situation et pourtant, ils ont eu 2 manière de réagir différente.

Le pessimiste :

Mark prend très mal la nouvelle, il se dit qu’une fois de plus s’est sur lui que sa tombe. Il en veut énormément à son patron et a certains de ces collègues qui à l’inverse de lui, n’ont pas perdu leurs jobs. Il en veut également à la vie d’avoir fait de lui ce poissard, a qui toutes les mauvaises choses arrive. Le fait de se retrouver au chômage du jour au lendemain provoque en lui un sentiment de déprime et il est en colère contre cette épreuve de la vie “injuste”.

Trouver du positif même dans le négatif

L'optimiste :

Tout comme Mark, Tom a aussi perdu son travail pendant la crise.

Mais Tom est du genre à relativiser et à trouver du positif dans n’importe qu’elle situation ! Il sais que le chômage n’est pas une partie de plaisir mais il se dit qu’au lieu de se morfondre sur son sort, se sera pour lui l’occasion d’expérimenter de nouveaux horizons dans sa carrière professionnelle. Il se dit qu’après toute ces années a occupé le même travail ennuyeux, un peu de nouveau dans sa vie pourrais lui apporter de nouvelles expériences. Certes, il ne roulera pas sur l’or pendant cette période sans travail mais après toutes ces années de dur labeur a cotiser pour son chômage, il ne mourra pas non plus de faim ! Par ailleurs, il faut bien avouer que le chômage offre au moins 1 avantage positif, c’est celui de d’offrir du temps libre. D’ailleurs il a décidé de l’utiliser pour se rapprocher un peu plus de ces enfants. Aujourd’hui il compte bien partager des moments avec eux qu’il ne pouvait pas s’offrir à cause de son ancien emploi du temps surchargé.

Bien sûr cette histoire ne reste qu’un exemple, mais vous voyer un peu où je veux en venir? Vous êtes en parti responsable de votre bonheur ou votre malheur. Généralement, il dépend du point de vue que vous décidez d’adopter.

Conclusion :

Dans la vie il n’y a pas de bonne ou mauvaise chose, il y a juste des choses qui arrive. La seule chose qui différencie  « une bonne » ou  « une mauvaise chose » est votre état d’esprit et votre façon de penser. Tout dépend de votre capacité à relativiser et tourner les situations à votre avantage. Ce qui au départ peu sembler être une mauvaise nouvelle pour vous peu se transformer en quelque chose de positif pour votre vie.

L'optimisme s'apprend et se cultive

Il n’y a pas de prédisposition à la naissance à être quelqu’un d’optimiste ou non, cela se fais par le biais du temps, de l’éducations qu’on reçoit et des personnes qui nous entourent. Ce qui veut dire qu’au final, rien n’est définitif ! Une personne pessimiste aujourd’hui peut devenir une personne optimiste dans un futur proche. Cela s’apprend, c’est un travail de fond sur soi-même qui prend du temps. Comme le raconte dans son livre le célèbre professeur de Jiu Jitsu Brésilien Samir Bensaid “7 secrets pour progresser en JJB”,  il faut rester des éternels étudiant !

Dans un des passages de son livre il explique que malgré être ceinture noire avec des années de pratique, un jour, son collègue d’entraînement lui a appris un détail qui a fais toute la différence dans la suite de sa pratique sportive. Dans son ouvrage il raconte à la fin de cet anecdote 

“ Si j’avais été dans un état d’esprit du genre « C’est bon, je suis ceinture noire, j’ai rien à apprendre » ou alors si l’orgueil était entré en jeu dans le style « On est ceintures noires tous les deux, j’ai pas à apprendre de lui », je serais passé à côté de ce détail qui fait encore une grande différence dans mon jeu aujourd’hui ! 

Moralité : Gardez une bonne dose d’humilité, restez un éternel étudiant ! ”

Il faut garder cet état d’esprit d’apprentissage constant pour ne pas rouiller car c’est seulement lorsque l’on pense tout savoir que nous n’apprenons plus et que nous ne progressons plus dans notre vie. 

“Chaque chose ou situation qui nous arrive dans la vie est l’occasion d’apprendre, nous sommes des éternels écoliers.”

Samir Bensaid

Reprogrammez votre cerveau

apporte un bien être mental

Si vous êtes de nature à broyer du noir et un avoir aucune vision optimiste il est temps de reprogrammer votre cerveau ! Bien sûr quand je dis reprogrammer, ce n’est pas carrément un lavage de cerveau mais plutôt de remplacer certaines habitudes et pensées négatives par une vision plus saine. Je vais vous donner une petite astuce pour déprogrammer la négativité qui vous empêche d’avancer petit à petit. La prochaine fois qu’une difficulté vous atteint et qu’une pensée du style “Ah, ce genre de chose n’arrive qu’à moi…” où “Pourquoi la vie me fait-elle subir ça?” , eh bien remplacer les par cette question “qu’est-ce que la vie essaie de m’apprendre ?”. Cette simple différence de façon de pensée change carrément votre état d’esprit ! Indirectement, vous acceptez la situation qui vous arrive et vous essayer même de la tourner à votre avantage ! Au final plutôt que de vous apitoyer sur votre sort, vous utilisez la situation pour en apprendre une leçon de vie et devenir encore plus fort.

Notre article “ comment faire de nos erreurs une force est un bon complément pour développer ce type de mentalités, n’hésitez pas a y jetez un œil !

En résumé

Devenir une personne optimiste dans la vie s’apprend. Ce n’est pas une qualité que l’on acquit a la naissance, rassurez vous. Si vous n’êtes pas du genre a trouver du positif dans n’importe quelle situation ne vous sentez pas mal vis-à-vis de vous-même et ne vous jetez surtout pas la pierre ! Cela indique simplement qu’il y a un travail à fournir sur vous-même pour développer votre coté optimiste. L’art de trouver du positif même dans le négatif s’apprend et se cultive. Et ça, c’est une bonne nouvelle !

J’aborde ce sujet dans mon e-book « Être timide, non merci » que tu peux retrouver en cliquant sur le lien.

Écrivez-nous dans l’espace commentaire ! Nous y répondront avec plaisir

Laisser un commentaire