Comment gérer les émotions négatives ?

Émotions négatives : 11 points
pour s'en débarrasser !

émotions tristesse joie

Vous vivez régulièrement des émotions négatives et ne savez pas comment en sortir? Vous avez l’impression d’être pris au piège du stress et de la dépression régulière? Toute le monde fait l’expérience du stress et des émotions négatives dans la vie. Savoir gérer ses émotions est une compétence qui s’apprend.

Le monde est un peu plus négatif aujourd’hui qu’il y a quelques années. Selon une expérience menée en 2013 dans 138 pays par la compagnie américaine d’analyse Gallup, un habitant sur cinq dans le monde ressent régulièrement de la colère (19 %) et de la tristesse (20 %). Plus d’un sur quatre déclare ressentir des douleurs physiques (27 %), un sur trois ressent du stress (33 %) et de l’inquiétude (34 %) de manière régulière.

Ces émotions sont parfois dévastatrices chez les personnes qui les ressentes et les conséquences sont souvent graves. Si cela est votre cas, ce n’est pas la fin du monde. Il existe bel et bien des outils pour vous aider à gérer vos émotions négatives, pour vivre plus heureux. Voici donc 11 astuces efficaces pour apprendre à gérer vos émotions.

Sommaire

1. Identifier l'émotion

La première chose que vous devez faire est d’identifier l’émotion qui vous cause du stress ou de la colère. Après tout, si vous ne savez pas quel est le problème, comment pouvez-vous trouver une solution?

Dans certains cas, cela peut être facile; vous comprendrez peut-être tout de suite que votre douleur est causée par la solitude, le chagrin ou le stress. Mais dans d’autres cas, ce n’est pas aussi simple. Vous avez peut-être provoqué un orage de chaos dans votre vie, mais vous devez encore trouver l’émotion unique qui a déclenché tout cela.

Différentes émotions

2. Trouvez la source de cette négativité​

Vous connaissez a présent l’émotion, et vous savez comment elle influence votre vie. Vous êtes convaincu qu’un jour elle prendra fin. Il est maintenant temps de commencer votre voyage vers cette fin, et la première étape consiste à identifier la source de l’émotion.

Même si cela peut sembler être un chaos abstrait dans votre tête, il y aura toujours une source physique de votre stress. Il peut s’agir de la mort d’un être cher, d’un licenciement ou d’une mauvaise rupture ect …, mais d’une manière ou d’une autre, il y aura toujours quelque chose.

Découvrez ce « quelque chose ». Ne prétendez pas qu’il ne vous affecte pas simplement parce que vous voulez vous sentir fort. Cela vous freinera dans votre progression. Au contraire, ce n’est que lorsque vous aurez trouvé la source de votre émotion négative que vous pourrez commencer à y travailler.

3. Acceptez vos émotions

Éviter ses émotions provoque plus de douleur sur le long terme que de les affronter et les accepter. Si vous essayez d’éviter ce que vous ressentez et que vous vous attendez à être « heureux », non seulement vous vivez un mensonge, mais ces émotions négatives s’enveniment en arrière-plan.

En acceptant votre vie émotionnelle, vous affirmez votre pleine humanité. En acceptant qui vous êtes et ce que vous vivez, vous n’avez pas à gaspiller votre énergie à éviter quoi que ce soit. Vous pouvez accepter l’émotion et ensuite passer à l’action.

Les émotions négatives ne vous tueront pas. Selon le maître bouddhiste Pema Chodron, elles sont d’excellentes professeurs lorsque nous osons les affronter. Elles sont comme des messagers qui nous montrent, avec une clarté terrifiante, où nous sommes coincés. Ce qui nous permet de savoir quels points travailler pour s’améliorer.

homme libre en haut d'une montagne

4. Apprenez à faire face à vos émotions

Ne contrôlez pas vos émotions. Contrôlez plutôt la façon dont vous les gérez. Les émotions n’ont pas besoin de signifier quoi que ce soit. Vous devez arriver à un point où vous pouvez laisser vos émotions exister sans les laisser dicter vos pensées et vos actions.

Dissocions les émotions des “ actions ” et des “ pensées ” ; laissons les exister dans leur propre bulle, jusqu’à ce qu’elles surgissent naturellement de leur propre gré. Et n’oubliez pas : cela ne signifie pas que vous devez commencer à négliger complètement vos émotions.

Sentez-les, vivez-les, laissez-vous les comprendre. Mais ne les laissez pas changer qui vous êtes et ce que vous faites. Ne donner pas le plaisir à vos émotions négatives de donner sens à votre vie. Votre vie doit venir de vous et non pas de vos impulsions irrationnelles. En fin de compte, c’est vous qui décidez comment vous agissez.

5. Revenez dans le présent

Voici une chose que vous devez réaliser en sortant de votre négativité; pendant tout ce temps, vous avez vécu dans le passé. Votre esprit a été obsédé par cette émotion ou cet évènement qui a bouleversé votre monde. Vous n’avez donc pas pu vivre dans le présent depuis lors. Ce n’est qu’en retournant dans le présent que vous pouvez commencer à laisser derrière vous cette émotion négative.

Faites ce qu’il faut, sortez et faites la fête, lisez un livre, amusez-vous pour la première fois depuis longtemps ! Apprenez à vous focaliser sur l’instant présent, car lui seul est en votre pouvoir. Ne vous inquiétez pas du passé ou du futur car de toute manière, vous ne pouvez pas le contrôler.

La résilience et la force mentale sont des qualités essentielles pour vivre au mieux votre vie. Travaillez à renforcer votre propre résilience.

Homme saute

6. Bougez votre corps

L’énergie négative aime l’inertie et la léthargie. Comme un trou noir qui s’effondre sur lui-même, l’énergie négative veut vous engloutir dans un abysse. Un moyen sûr de sortir de cette spirale descendante est de vous lever et de bouger votre corps.

 Que ce soit en pratiquant du yoga, de la boxe, ou en effectuant une autre forme de mouvement énergétique, bouger vigoureusement votre corps aide à évacuer la négativité à plusieurs niveaux.

Tout d’abord, cela active votre système énergétique subtil où les énergies négatives se bloquent souvent. Lorsque les vibrations du corps en mouvement circulent sans interférence, la négativité commence à se briser. Ensuite, avec l’augmentation de la respiration et de la circulation, les toxines comme les hormones résiduelles du stress sont évacuées.

Par ailleurs, pendant une activité physique énergique, le besoin d’oxygène accru de votre corps l’emporte sur tout élément négatif qui pourrait essayer de vous entraîner vers le bas ; en d’autres termes, il est difficile de rester concentré sur le négatif lorsque votre rythme cardiaque et votre respiration sont plus rapides.

Sourire sport

7. Dormez mieux

Tout le monde sait que le stress peut vous faire perdre le sommeil. Malheureusement, le manque de sommeil est également une cause majeure de stress. Ce cercle vicieux fait que le cerveau et le corps se dérèglent et la situation ne fait qu’empirer avec le temps.

Veillez à obtenir les sept à huit heures de sommeil recommandées par le médecin. Éteignez la télévision plus tôt, tamisez les lumières et donnez-vous le temps de vous détendre avant d’aller au lit. C’est peut-être le moyen le plus efficace de lutter contre le stress.

jaguar dors

8. Souriez plus souvent !

Bien que vous puissiez considérer le sourire comme une simple activité sentimentale ou esthétique, il y a une véritable magie dans votre sourire. Vous savez qu’un sourire est contagieux pour les autres, mais il n’est pas seulement localisé sur votre visage.

Chaque fois que vous souriez, un ensemble unique de neuropeptides est libéré qui aide à combattre les effets du stress. Cela aide à faire baisser la pression sanguine et à améliorer l’humeur générale. Naturellement, ces effets rendent difficile le maintien d’une humeur négative.

Lorsque vous souriez, vous créez un événement corps-esprit spécifique qui détourne radicalement votre humeur du négatif. Le gourou Paramahansa Yogananda aimait dire : « Soyez millionnaire en sourires ». N’oubliez pas que les sourires ne coûtent rien et qu’en les offrant, vous enrichissez non seulement la vie des autres, mais aussi la vôtre.

sourire

9. Pratiquez les affirmations positives

Les affirmations positives ne sont pas conçues pour guérir l’anxiété ou la dépression. Elles sont un moyen d’introduire des processus cognitifs positifs pour habituer votre cerveau à battre en brèche le processus de formation d’émotions négatives.

Si vous n’avez jamais pratiqué les affirmations positives auparavant, vous pourriez avoir beaucoup de questions à ce stade. Mais sachez qu’il n’y a pas de règles strictes concernant le moment ou la fréquence de la pratique des affirmations de soi.

Selon le psychothérapeute Ronald Alexander de l’Open Mind Training Institute, en Australie, les affirmations positives peuvent être répétées jusqu’à trois à cinq fois par jour pour renforcer la croyance positive. Écrire ses affirmations dans un journal et de les pratiquer devant le miroir est une bonne méthode pour les rendre plus puissantes et efficaces.

Sur la base de cette définition, voici quelques exemples d’affirmations positives : Je crois en moi et j’ai confiance en ma propre sagesse ; Je suis une personne qui réussit ; J’ai confiance en moi et je suis capable de faire ce que je fais. Créez vos propres affirmations et dites-les souvent à haute voix.

10. Respirez bien

Le conseil « respirez profondément » peut sembler un cliché, mais il est vrai en ce qui concerne le stress. Pendant des siècles, les moines bouddhistes ont été conscients de la nécessité de respirer délibérément pendant la méditation.

Pour un exercice facile de trois à cinq minutes, asseyez-vous sur votre chaise, les pieds à plat sur le sol et les mains sur vos genoux. Inspirez et expirez lentement et profondément, en vous concentrant sur vos poumons qui se développent entièrement dans votre poitrine.

Alors qu’une respiration superficielle provoque un stress, une respiration profonde oxygène votre sang, aide à centrer votre corps et vous libère l’esprit

11. Pratiquer la méditation de pleine conscience

Nous prenons souvent les émotions négatives très à cœur. Mais la pleine conscience nous invite à les considérer comme des vagues temporaires dans notre océan de conscience, de simples événements mentaux qui passent.

La méditation dite de pleine conscience est un moment de calme. Prenez une position confortable. Utilisez des inspirations et des expirations profondes pour recentrer votre attention sur le moment présent. Portez votre attention sur la vie qui circule dans votre corps sous forme d’air inspiré et expiré.

Selon des études menées par le groupe Health Coopérative et l’Université de Washington en 2016, la méditation de pleine conscience permet de se détendre et chasser le stress inutile. Les personnes conscientes comprennent mieux leurs propres émotions et celles des autres.

En pratiquant la méditation de manière régulière soit 10 minutes par jour, vous serez en mesure de mieux réagir aux événements stressants et de gérer les problèmes avec plus de calme. Un certain stress peut être inévitable. Cependant, trop de stress peut être malsain et dommageable si vous n’êtes pas capable de le combattre.

Conclusion

lâcher prise, être soi même

En guise de conclusion, voici les étapes à suivre pour gérer vos émotions négatives :

1. Identifier l’émotion : si vous ne savez pas quel est le problème, vous ne saurez en trouver une solution.

2. Trouver la source de l’émotion : pour être capable de gérer vos émotions négatives, vous devez découvrir ce qui les provoquent.

3. Acceptez vos émotions : si vous essayez d’éviter ce que vous ressentez, non seulement vous vivez un mensonge, mais aussi ces émotions négatives s’enveniment en arrière-plan.

4.  Apprenez à réagir face à ses émotions : vous devez arriver à laisser vos émotions exister sans les laisser dicter vos pensées et vos actions.

5.  Revenir dans le moment présent : vous vous êtes longtemps focalisé sur l’émotion qui a bouleversé votre vie. Apprenez maintenant à vous focaliser sur l’instant présent, c’est le seul moment que vous pouvez réellement transformer.

6.  Faites de l’exercice : une activité physique régulière vous aide à évacuer les énergies négatives stockées au fond de vous.

7.  Un bon sommeil : le manque de sommeil est une cause importante de stress et d’énergie négative. Les 7 à 8heures de sommeil par jour rétabliront l’équilibre dans votre système.

8.  Souriez de temps en temps : cela aide à faire baisser la pression sanguine et à améliorer l’humeur générale. Votre joie est la source de votre sourire, mais parfois votre sourire peut être la source de votre joie

9.  Pratiquez les affirmations positives : ce que vous dites ou pensez crée votre réalité. Pensez les bonnes choses pour vous-mêmes, cela habituera votre système nerveux à des schémas cognitifs positifs.

10.  Respirez bien : une respiration profonde oxygène votre sang, aide à centrer votre corps et vous libère l’esprit.

11.  La méditation : un calme me profond centré sur votre respiration vous invite à considérer vos émotions comme de simples événements mentaux qui passent. Vous serez plus capable de fixer votre attention sur ce qui compte vraiment pour vous.

Le stress ne disparaîtra pas automatiquement. Mais avec du temps et une pratique régulière de ces conseils, vous allez commencer à modifier les voies neurales qui entretiennent le biais de la négativité en faveur de la recherche d’une plus grande positivité dans la vie. Et lorsque l’obscurité de la négativité n’éclipsera plus votre conscience, non seulement vous vous sentirez en meilleure santé et plus heureux, mais vous commencerez à voir le monde pour l’incroyable miracle qu’il est. J’aborde tout ces sujets dans mon ebook « Être timide, non merci » 

Écrivez-nous dans l’espace commentaire ! Nous y répondront avec plaisir

Laisser un commentaire